Projets

Des projets, j’en ai plein la tête. Depuis quelques années maintenant, je les réalise dès que possible car comme dit le proverbe « Je voyage parce que la vie est courte et que le monde est immense ». 

Contrairement à certains, je ne veux pas voir le plus de pays possible juste pour dire d’y avoir mis les pieds. Quand je visite un pays, j’aime en approfondir au maximum mes connaissances. Ma devise est plutôt de vivre le plus d’expériences possible, me créer un million de souvenirs. Et j’en suis ravie parce que c’est bien parti. Je fais plutôt parti de ceux qui pensent qu’avec beaucoup d’ambition, tout est réalisable. J’en suis intimement convaincue.

Concernant les destinations – perfectionniste dans l’âme – j’ai mes petites idées bien arrêtées, bien que l’imprévu m’attire tout autant. J’ai une première idée de là où je souhaite passer le plus de temps, et de là où je n’irais que si j’ai réalisé mes précédents objectifs.

Plus le temps passe, plus je m’aperçois que mes voyages sont basés sur les animaux que je vais pouvoir rencontrer. En plus, bien-sûr, des paysages magnifiques qu’il me tarde de photographier. 

Même après avoir bouclé la France, j’y retournerai à coup sûr chaque année y passer une semaine de vrai repos. C’est une habitude depuis enfant, et ces voyages ont pour moi une saveur particulière. Un peu de repos entre deux aventures est toujours appréciable. Après tout, on a jamais trop besoin de vacances que lorsqu’on en revient!

Toujours dans les pays « déjà faits », j’aimerai retourner du côté de l’Italie, mais pour faire un gros road trip dans le sud, cette fois.

Cette année, après Athènes, Barcelone, Copenhague, la Dordogne et Annecy; je me suis envolée en septembre pour Londres afin d’y fêter mes 25 ans. Pour la fin d’année, j’irai à Amsterdam et je vais sans doute bien balader dans les marchés de Noël. En ce qui concerne 2020, je suis occupée de planifier un très gros road trip que je vous dévoilerai en temps voulu, et je partirai de retour en Grèce, ainsi qu’au Portugal! C’est tout ce que je sais pour le moment…

A plus long terme, il y a encore quelques pays assez proches de chez moi qui me font de l’œil. Je pense à la Finlande, la Norvège, l’Islande, la Pologne, et j’y inclue aussi un citytrip à Saint Petersburg. Je ne perds pas de vue mon rêve de faire un safari en Afrique, celui-ci se dessine de plus en plus chaque jour.

Le canada est une destination qui me fait également beaucoup aspirer, où j’irai sans doute plusieurs fois, bout à bout, tout comme les États-Unis. Quelques pays d’Amérique du Sud m’attirent tout autant. Pérou, Argentine, Brésil, … Mon plus gros voyage sera sans doute le Costa Rica que je souhaite sillonner en sac à dos de long en large à la découverte de sa faune.

Je suis intimement convaincue qu’il suffit d’y croire de toutes ses forces et de se donner les moyens pour que tout se réalise, et je ne changerai pas d’avis. Je suis déterminée à réaliser mes rêves un par un comme je le fais depuis déjà quelques années maintenant, et j’ai hâte de vivre chacun de ces jours qui arrivent.

Il n’y a que deux conduites avec la vie : ou on la rêve ou on l’accomplit.

 

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :