Une journée à Rouen : les incontournables

Rouen, capitale de la Normandie. Qui n’est pas curieux de visiter ses incontournables historiquement riches, le temps d’une journée ?

A première vue, j’ai beaucoup hésité. Je n’apprécie pas beaucoup les grandes villes, et j’avais peur de découvrir une foule de gens en y allant. Mais c’était sur la route, et la curiosité a pris le dessus, fort heureusement. On parle tellement de Rouen dans les récits historiques que je voulais voir cela de mes propres yeux.

Nous avons eu un réel coup de cœur pour cette ville à l’architecture absolument sublime. Contre toute attente, le centre était très peu fréquenté en plein mois d’août. Rouen est une ville à taille humaine et nous a séduite d’emblée.

Nous n’avions pas énormément de temps pour visiter, mais les grands incontournables se trouvent dans la même zone, ce qui nous a permis de voir ce que nous voulions, à commencer par la 📍 place du Vieux-Marché. Pour ceux qui l’ignorent, c’est ici que Jeanne d’Arc a été brûlée vive, le 30 mai 1431. Aujourd’hui, cette place très vivante accueille de très nombreux restaurants et bars, d’où on peut admirer de nombreuses façades typiques et maisons à pans de bois. Les vestiges de l’église Saint-Sauveur où fut baptisé Pierre Corneille et l’église Sainte-Jeanne d’Arc vous y attendent. Le bucher de Jeanne d’Arc est symbolisé par un mémorial qu’on ne peut pas rater en faisant le tour de la Place.

Ensuite, à quelques mètres de là, nous nous sommes rendus dans la rue du Gros Horloge voir sans surprise … 📍 le Gros Horloge, monument emblématique de Rouen. Ici, on se trouve dans la première rue piétonne de France (1971)! On peut admirer ses deux cadrans dorés et son arche de pierre coupant la rue du Gros Horloge en deux parties. 

Toujours quelques pas plus loin, on tombe sur l’immanquable 📍 Cathédrale Notre-Dame de Rouen! Le début de la construction de la cathédrale romane remonte à 1035 et 1145 pour la cathédrale gotique.

La Cathédrale de Rouen rassemble quelques défunts et sépultures de ducs, archevêques et sénéchaux.
Comme la plupart des grands édifices religieux du gothique normand, elle est dotée d’une tour-lanterne, avec une flèche en fonte qui culmine à 151 mètres de hauteur. C’est la plus haute Cathédrale de France et elle est également la cathédrale qui, par la largeur de sa façade occidentale de 61,60 mètres, détient le record de France.

Au retour, nous sommes tombés sur 📍 le Palais de Justice (ou parlement de Normandie). On le reconnait de par son architecture mêlant style gothique et Renaissance. Sa grande cour cache l’un des plus anciens monuments hébraïques d’Europe : la Maison Sublime, encore appelé Monument Juif.

Nous n’avons pas eu le temps, mais j’aurai beaucoup aimé visiter 📍 l’Historial Jeanne d’Arc, qui retrace la vie et le destin tragique de l’héroïne grâce à des projections, effets sonores et reconstitutions. Une prochaine fois peut-être !

A très vite pour le reste de nos aventures en Normandie.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :