Baume-les-Messieurs et la cascade des Tufs

Aujourd’hui, on prend la direction de la Bourgogne, et plus particulièrement du Jura, département que j’aime beaucoup, pour visiter une cité qui a du caractère: Baume-les-Messieurs.

Labellisée par l’association des plus beaux villages de France, ce petit village se niche au pied de falaises vertigineuses. C’est typiquement le genre de petit village dans lequel j’aime me perdre l’été. On se retrouve hors du temps pendant quelques heures.

L’abbaye de Baume-les-Messieurs

Le village est organisé autour de l’abbaye impériale. Il s’agit d’une abbaye très ancienne, reconstruite à la fin du 9e siècle par l’abbé Bernon, le fondateur de Cluny. Baume fut convertie plus tard en prieuré clunisien.

On peut s’introduire dans les bâtiments de l’abbaye en participant à une visite guidée d’une petite heure. Celle-ci nous fait passer par les trois cours de l’abbaye, par l’église abbatiale (avec accès au retable, soit la partie postérieure et décorée de l’autel), par la chapelle des tombeaux, l’espace muséographique du logis abbatial et se termine par un film documentaire retraçant les fouilles. Cette dernière est au tarif de 8€.

Sortant de l’abbaye, tous les bâtiments se ressemblent au niveau architectural, ce qui donne sans doute au village de Baume-les-Messieurs ce charme fou. Point de vue commerces, on retrouve quelques petites boutiques artisanales ainsi que divers cafés et restaurants. Le village est touristique, sans en faire trop.

La cascade des Tufs

Après une longue balade dans le village, direction la tant attendue cascade des Tufs. C’est rien pour celle-ci que le détour fut aussi long. J’avais très envie de la voir, depuis quelques années.

On peut y accéder depuis le village, soit à pied, soit en voiture. Je déconseille fortement de prendre la voiture en haute saison car le parking est tout petit et il y avait une énorme file de voiture. Il vaut mieux rester au parking du village – gratuit si mes souvenirs sont bons – et marcher environ 2 kilomètres et demi pour y arriver.

La cascade des Tufs est réputée comme étant une des plus belles chute d’eau de France. Elle est assez impressionnante; on se sent tout petit à côté. Elle tient son nom de la tuf, une roche volcanique qui constitue le massif rocheux dont la chute jaillit. Elle prend source dans la Cuisance, un sous-affluent du Doubs qui naît au cœur de la reculée des Planches quelques mètres plus haut. Selon le courant, le débit du jour sera plus ou moins fort.

Il est possible de se restaurer au pied de la cascade. Une bonne chose car après une demi-heure de marche en pleine canicule, sur le béton, avec le bruit d’eau de la cascade, il était temps de se rafraichir.

Il est possible d’arriver à la cascade par plusieurs chemins de randonnées et donc d’éviter la route, mais nous étions totalement dans l’improvisation ce jour là et malheureusement trop pressés par le temps. Malgré cela c’était une très chouette découverte !

A très vite.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :