Visiter Auschwitz et Birkenau: mode d’emploi

Il y a quelques jours, j’ai fait la visite historique la plus difficile jusqu’à présent et sans doute de toute ma vie future; celle des camps de concentration d’Auschwitz et de Birkenau.

Si visiter ces deux sites n’est pas facile émotionnellement parlant, il n’est pas non plus aisé de savoir comment procéder. Je vous explique aujourd’hui comment j’ai organisé cette journée.

Visiter Auschwitz avec un guide, via une agence

Une fois mes dates fixées pour mon séjour à Cracovie, je me suis rapprochée de Get Your Guide, une agence de voyage en ligne pour les guides touristiques et les excursions, pour réserver une visite guidée. C’est l’option la plus facile selon moi pour découvrir les camps sans se prendre la tête.

La journée à démarré à 10h, au point de rencontre convenu lors de la réservation, à 10 minutes à pied de notre logement à Cracovie. Un bus climatisé nous a emmené à Auschwitz en 1h30. Sur place, les groupes ont été séparés par langue. Nous étions à peine 9 avec la guide en français. Nous avons visité Auschwitz I en à peu près 2h, repris le bus jusque Birkenau, et visité Birkenau en 1h30. Retour à Cracovie vers 17h30.

Je ne regrette absolument pas le choix de la visite guidée. Nous avons pu rentrer dans énormément d’endroits, dont des blocks mais aussi les chambres à gaz et les fours, et avons eu des informations vraiment précises. La guide nous a transmis ses connaissances avec une très grande dignité et a bien pris le temps de nous laisser découvrir les pièces à notre aise, avec parfois des moments de silence.

💸 Cette journée, tout compris aura coûté 42€ (transport/entrée et guide en français).

Visiter Auschwitz par ses propres moyens

Si l’option de l’agence est la plus facile, certains préfèrent tout de même visiter les camps par leurs moyens. Pour ce faire, il est possible de se rendre à Auschwitz en bus ou en train. Le bus est le moyen de transport le plus simple, depuis la gare centrale des bus, à Cracovie, jusqu’à Auschwitz. Il faudra 1h30 pour s’y rentre et le trajet coûte environ 7€ A/R. Je ne voulais pas prendre cette option car, en semaine, les retours l’après-midi se font toutes les heures, de 14h à 18h. J’avais peur de manquer le dernier bus et de me retrouver bloquée, ou de devoir me dépêcher à visiter.

Sur place, le prix d’un guide va de 14€ à 23€ selon la langue choisie. Mais si vous arrivez avant 10h ou bien après 15h, il est impossible de visiter avec un guide. Si vous arrivez entre 10h et 15h, vous serez placé dans un groupe avec guide en anglais. La visite de Birkenau et le transport A/R entre les deux camps sera incluse. 2 km environ séparent les deux camps.

💸 En gros, j’avais calculé qu’organiser moi-même la journée, m’aurait coûté une trentaine d’euros soit à peu près ce que j’ai payé sans devoir me soucier de quelque chose.

Que voit-on sur place ?

Il faut savoir que le mémorial d’Auschwitz est rendu visitable pour l’histoire, pour se rendre compte du passé ainsi que pour honorer la mémoire de ceux qui y ont perdu la vie. On va avant tout à Auschwitz pour apprendre. Les mots de la fin de notre guide était ‘plus jamais ça‘ et je trouve qu’ils résument parfaitement le pourquoi on s’y rend. Il est essentiel de visiter ce genre d’endroits non pas par voyeurisme mais pour s’éduquer à ne plus jamais accepter de telles atrocités.

Bien que sur place, il est demandé d’arpenter les lieux avec beaucoup de respect, j’ai été effarée par le nombre de touristes se prenant en selfie devant les blocks ou pire, devant les rails menant droit à Birkenau… Je ne parlerai même pas de ceux qui viennent en tongs…

Auschwitz I

Auschwitz I est constitué par les baraquements. On y découvre beaucoup de photos, d’objets, dont des tonnes de cheveux, de prothèses, de lunettes, de bagages, etc. Ce fut pour moi la partie qui m’a le plus touchée, avec le mur des fusillés, bien qu’au final, une fois passé l’entrée, tout m’a profondément marquée. Auschwitz I nous apprend comment la vie des prisonniers du camp était régie ainsi que les horreurs qu’ont commis les nazis sur ces millions de gens.

Birkenau

Auschwitz-Birkenau est le second camp. C’est immense! On le reconnait de loin de part la fameuse porte avec les rails. Ici se trouvent les casernes, anciennes granges à bétails, qui servaient à loger les prisonniers avec comme seule issue les fours crématoires. On peut entrer dans une des casernes et imaginer les conditions effroyables dans lesquelles étaient entassés les prisonniers.

Dans les deux camps, il est possible d’acheter les livres écrits par les survivants et bien d’autres. J’en ai acheté un intitulé ‘le lieu où tu te trouves’, qui se présente sous formes de photographies avant/maintenant. Un photographe s’est servi de photos prises à l’époque pour retrouver les mêmes angles et tirer cette même photo aujourd’hui. Cela semble presque irréel.

Visiter Auschwitz fut vraiment une expérience poignante qui marque à jamais. Je ne regrette pas du tout de m’y être rendue mais je pense pas avoir la force de m’y rendre un jour à nouveau.

C’est une visite très éprouvante émotionnellement parlant, ne prévoyez rien après celle-ci, vous n’aurez envie de rien.

6 commentaires sur “Visiter Auschwitz et Birkenau: mode d’emploi

Ajouter un commentaire

  1. J’avais déjà été choquée par les gens qui se prennent en photo et posent dans les camps, je suis affligée de voir que ça n’a pas changé depuis le temps. On peut se demander s’ils ont vraiment conscience de l’endroit où ils se trouvent 😤😤😡

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :