14 jours de road trip à travers l’est de la France pour découvrir l’Alsace et le Lac Léman

Fin août 2016, j’organisais mon premier road trip. L’idée m’est venue simplement et tout s’est organisé très vite; je voulais revoir le lac Léman qui me manquait tant. Après une petite semaine de préparation, c’était parti.

Étant donné que c’était mon premier ‘long’ voyage en voiture j’ai décidé de découper la descente et la remontée en passant par des villes que j’avais toujours rêvé de visiter. Au final, je suis passé par mal de coins, surtout en Alsace mais aussi en Suisse, et j’ai réussi à faire le tour du lac Léman côté français et une partie côté suisse. Pendant ce voyage, j’ai majorité utilisé le camping comme logement.

Mon itinéraire

📍 Jour 1 : de la maison à Philippsbourg.

Nous avons décidé de prendre la route un jeudi soir, après le boulot. J’aime beaucoup rouler de nuit, quand l’autoroute est à nous. Jusqu’au Luxembourg la route est assez monotone mais arrivé près de la Lorraine nous étions vraiment dans la brume des hauteurs. En Allemagne nous sommes passés près d’un grand immeuble en feu, c’était très impressionnant. Les flammes éclairaient toute l’autoroute. Je n’avais jamais vu un incendie d’une telle ampleur.

Nous avons roulé environ 5h pour arriver dans un petit hôtel à Philippsbourg, dans la Moselle. C’était parfait comme hôtel étape. Il est situé sur un coin, au bord de la route, typiquement comme dans les films. L’accueil est très chaleureux, il était pourtant passé 23h à notre arrivée. On nous a aidé à porter les valises dans la chambre puis nous sommes directement allés nous coucher après une bonne douche. Nous étions crevés mais tellement contents de débuter ce périple dans un bon lit.

Temps sur la route: 5h
🛌 Hôtel du jour: Hôtel le Falken (71€)

📍 Jour 2 : Bitche et Haspelschiedt

Première découverte de ce trip: la citadelle de Bitche. Cette ville est vraiment belle et vaut le coup d’œil. De grandes sculptures métalliques un peu suggestives se trouvent tout en bas de la citadelle. Après quelques photos, nous avons commencé l’ascension. La montée est assez sportive mais sur la route on a fait la rencontre de dizaines de lézards. Ces petites bêtes, à chaque interstice des pierres constituant les remparts, jouaient à cache-cache avec nous.

Arrivés tout en haut la vue n’est pas exceptionnelle, mais on était contents d’y être. On a fait le tour de la citadelle puis on a pris le chemin du retour, direction le camping municipal d’Haspelschiedt.

On a monté pour la première fois la nouvelle tente, la quechua arpenaz 4.1. Cette tente est super spacieuse et le auvent très pratique en cas de pluie ou pour stocker toutes nos affaires. La chambre se clipse à la toile du dessus puis vient s’ajouter le tapis de sol du auvent. On peut se tenir debout à l’intérieur, ce qui ne donne pas l’impression d’être étouffé. C’est une très bonne tente mais avec le recul, pour une seule nuit, je ne trouve pas qu’il faille nécessairement une si grande tente. Comparée aux tentes qu’il suffit de déplier, celle-ci a quand même plusieurs arceaux à monter et démonter.

Une fois nos valises au sol, direction l’étang et comme à chaque fois qu’on part, j’ai développé de l’affection pour une petite bête; une petite souris des champs cette fois. L’étang est très reposant, j’ai beaucoup aimé m’y balader. Pour souper, on a décidé de tester les fameuses Flammekueches au petit restaurant ‘les amis du lac’ qui longe l’étang. Un vrai délice!

Temps sur la route: 30 minutes
🛌 Camping du jour: camping municipal d’Haspelschiedt (18€)

📍 Jour 3 : Strasbourg, Hunawihr et Colmar

La première grande ville de ce voyage, c’était Strasbourg. J’entends parler de cette ville depuis toute petite mais je n’avais jamais eu l’occasion d’y mettre les pieds. C’était chose faite et j’en ai pris plein les yeux. Un dépaysement total. Contrairement à ce que je pensais, pour un mois d’août c’était loin d’être noir de monde et tant mieux. Direction la Petite France pour quelques photos et une belle balade dans les rues, entre bretzel et cigogne. Nous avons évidemment dû goûter aux fameuses saucisses de Strasbourg, miam!

Destination suivante: Hunawihr. On a commencé par la ville en elle-même, très romantique et fleurie, longée par les vignobles. Hunawihr est d’ailleurs l’un des plus beaux villages de France et se trouve sur la Route des vins. Ensuite, on a rejoint le jardin des papillons, et là, surprise: une cigogne nous accueille sur le parking. Il n’en fallait pas plus pour que mes yeux se mettent à pétiller. Après un petit shooting de la demoiselle, en route pour le jardin des papillons! Deuxième surprise de la journée. J’ai inscrit cet endroit sur ma carte quelques jours avant le départ sans m’être vraiment renseignée sur ce qu’on allait voir. Je m’attendais à observer quelques papillons dans leur ‘aquarium’. Pas du tout. Après un court passage vidéo sur la vie des papillons, on vous lâche dans une immense serre, avec les papillons. Et là, des papillons partout, de toutes les couleurs, de toutes les tailles. Une merveille! On a même pu observer la naissance de certains d’entre eux dans leur genre de couveuse. On a pu les observer manger, mais aussi les avoir sur notre tête. On est bien restés une heure là dedans.

Ensuite, intrigués par cette cigogne sur la parking, on a décidé d’aller voir d’où elle pouvait venir. C’est comme ça qu’on s’est retrouvés dans le centre de réintroduction pour cigognes et loutres, pour la troisième surprise de la journée. Un parc splendide, avec des animaux pourtant connus mais qu’on a pas l’habitude de voir dans des parcs. Bassin tactile, spectacle de cormorans, de ragondins, de manchots, nids de hamsters dorés.. J’étais aux anges.

Après toutes ces émotions, direction Colmar pour la dernière étape de la journée. Cette ville fut ma quatrième surprise. Après avoir posé les valises dans un hôtel typiquement alsacien, on a fait le tour de la petite Venise en mangeant un Bretzel. On en a également profité pour acheter des saucisses et d’autres petites spécialités. Cet endroit est vraiment magique.

IMG_7558

On y a baladé l’après-midi, mais on y est aussi retourné de nuit. Honnêtement, les deux sont à faire. La nuit, cette ville est éclairée de partout et la journée le soleil reflète dans les petites maisons de couleurs. Autant vous dire qu’on a bien dormi ce jour là. D’autant plus que l’hôtel était très calme pour une ville si touristique.

IMG_7570

Temps sur la route: 2h
🛌 Hôtel du jour: Hôtel le Turenne (95€)

📍 Jour 4 : de Mulhouse à Noville (CH)

Après un bon petit déjeuner alsacien, direction Mulhouse. On ne s’est pas attardés parce qu’il nous restait encore 3 bonnes heures pour atteindre le lac Léman, mais on a quand même pu se balader sur la place qui est très très jolie, surtout la mairie et le petit carrousel.

Ensuite on est partis poser nos pieds sur le sol Suisse, à Bâle. On a traîné le long du Rhin, la couleur de l’eau n’a rien à voir avec celle de chez nous. Les paysages non plus d’ailleurs.

IMG_7603.JPG

Avant de rejoindre le lac Léman par la Tour de Peilz, on a fait une pause au lac de la Gruyère. La couleur de l’eau et les montagnes derrière sont juste à tomber par terre.  Ça vaut clairement le détour, mais pas le temps de se baigner, direction le tant attendu lac Léman! Enfin!

On pensait dormir à la Tour de Peilz mais le camping prévu ne nous a pas trop plu. On était juste contents d’enfin avoir ce lac face à nous mais les emplacements étaient les uns sur les autres, et beaucoup trop de gens prenaient la nature pour une poubelle, alors on est remontés dans la voiture on a fait un petit tour à Montreux puis direction Noville. Et là c’était parfait. Le camping ‘Les Grangettes’ est un camping comme je les aime! Accueil super chaleureux, parking à côté de la tente, sanitaires impeccables, vue sur les montagnes depuis la tente, juste au bord du lac.. Le rêve.

hi 2.JPG
IMG_2399.jpg

On a monté la tente en vitesse, et on est partis explorer. Dans notre balade, on a croisé un renard et beaucoup de grenouilles. On en a pris plein les yeux ce soir là parce que les paysages sont vraiment féériques. En soupant on a pu voir une démonstration de voltige aérienne et c’était très impressionnant. Au soir on est repartis balader avec la voiture, et je me rappelle la sensation indescriptible que j’ai ressentie quand je roulais si proche des montagnes.

Temps sur la route: 3h15
🛌 Camping du jour: Les Grangettes (30€)

📍 Jour 5 et 6 : Meillerie, Evian, Thonon et Anthy Sur Léman (FR)

J’avais prévu deux jours au camping du lac à Anthy-sur-Léman. Pareil, un camping au top, tout confort, très proche du lac. On en a profité pour gonfler le bateau et aller sur le lac. Un bonheur. On a visité Meillerie où on a rencontré un vieux pêcheur très sympathique. On a bien-sûr visité l’incontournable Evian et pris le funiculaire à Thonon les Bains. On a surtout profité de ces deux jours au bord du lac car le soleil ne nous a pas quitté d’une semelle.

IMG_7970.JPG

Temps sur la route: 1h
🛌 Camping du jour: Camping du lac (36€ pour deux nuits)

📍 Jour 7 : Yvoire, Excenevex et Hermance

Première étape de ce jour et pas des moindres: les aigles du Léman ! A voir et revoir si on aime les oiseaux/rapaces. J’ai adoré. Le petit plus de ce parc c’est qu’on peut choisir si on prend la journée ou la demi seulement. On a pris la demi parce qu’on avait encore pas mal de choses à voir ailleurs.

On s’est ensuite arrêtés à Excenevex, ville où j’avais été à l’âge de 7 ans. J’ai vaguement reconnu mais je ne me rappelais plus que c’était si beau.

IMG_7828.JPG

Après on a visité l’incontournable Yvoire. Si je devais choisir une ville autour du lac Léman c’est bien celle là. C’est une petite ville médiévale où vous ne savez pas où donner de la tête tellement tout est beau. En promenant vous passez devant plein de petites boutiques artisanales. Tout ce que j’aime!

Pour finir la journée, on a rejoint le camping d’Hermance qui comme tous les campings choisi, longe le lac. Une petite rivière en sort. Le top.

20930577_866030093551687_1364535739_o.jpg

Temps sur la route: 30 minutes
🛌 Camping du jour: Camping d’Hermance (30€)

📍 Jour 8 : Genève, Nyon et Pointe à la Bise

On a choisi de pas dormir trop loin de là où on était pour profiter des alentours. On a été sous le fameux jet de Genève, super impressionnant, qui nous a bien rafraîchi! Il faut dire qu’il faisait si chaud ce jour là! La ville de Genève est très mouvementée, et surtout pleine de bouchons. Malgré tout je ne regrette en rien d’y être allée! On a ensuite poussé jusqu’au musée du Léman à Nyon. J’aime bien ce genre d’endroits. On y apprend un tas de trucs ludiques, et on y a vu des poissons énormes! En général on s’y amuse comme des enfants et c’était une fois de plus réussi!

22882276_899252810229415_854227776_o

Temps sur la route: 1h40
🛌 Camping du jour: Camping pointe à la bise (25€)

📍 Jour 9 : Annecy et Sévrier

Le lac Léman en lui même est magnifique mais j’ai voulu descendre encore un peu et voir le célèbre Lac d’Annecy. On ne fut évidemment pas déçus. Une heure de voiture et nous voilà arrivés. On a d’abord fait une pause dans Annecy le vieux, le long d’une petite route où coule le Fier. Paysage digne d’une carte postal. La roche, l’eau bleu turquoise, les galets blancs. Je me suis baignée malgré que l’eau était vraiment glaciale mais je ne regrette pas du tout.

IMG_8041

Ensuite on a été voir les vieilles prisons à Annecy même. Il faisait si chaud qu’on a fini par nagé dans le lac. La couleur de l’eau est vraiment magnifique, bien plus belle que celle du Léman. Ensuite, on a rejoint notre camping du jour: les rives du lac à Sévrier. On a eu de la chance car on a eu le dernier emplacement. Ce camping était très bien aussi et disposait de frigos. Un plus par une chaleur pareil. De là on est partis faire un tour le long du lac d’Annecy puis on a poussé jusqu’au lac d’Aiguebelette.

IMG_8181

Temps sur la route: 1h30
🛌 Camping du jour: Les rives du lac (28€)

📍 Jour 10 : Le Bourget du lac

Direction ce jour pour le lac du Bourget. A notre arrivée on a été très surpris de voir des nuages de bébés poissons chats dans l’eau. Le paysage est toujours montagneux, idyllique. On a regonflé le bateau et on a passé toute l’après midi à remonter un bout de rivière sortant du lac. C’était vraiment chouette! On a rencontré de près un petit écureuil roux en faisant une pause le long de la rivière. Je garde un très bon souvenir de cette journée, comme toutes les autres d’ailleurs.

Temps sur la route: 1h
🛌 Camping du jour: Camping l’île au Cygne (30€)

📍 Jour 11 : Alby-sur-Chéran et Aix les Bains

Ce jour là on a visité les Gorges du fier. A couper le souffle ! C’est une balade à 25 m de hauteur, sur des petites passerelles en bois. L’eau a creusé son chemin dans la Roche. Sur la route on s’est arrêté à Alby-sur-Chéran. C’est un très joli village où nous avons fait une balade le long du chéran.

Temps sur la route: 1h
🛌 Hôtel du jour: Camping du Sierroz (30€)

📍 Jour 12 : Les Neyrolles, Dole et Vesoul

Ce jour là, on a commencé tout doucement à remonter. On a fait un arrêt pas du tout prévu aux glacières de Sylans, c’était superbe! Plein de petits brochets partout.

On a continué en passant par Dôle. Coup de cœur inattendu là aussi pour cette ville où cette fois un esturgeon énorme prenait le soleil.

On a pris la route pour notre hôtel de la nuit; l’ibis de Vesoul. J’ai voulu passer par là pour aller faire un tour à Saône Valley. On a été repéré les lieux aux bords du soir. C’est un très bel endroit, très calme!

IMG_8246.JPG

Temps sur la route: 4h
🛌 Hôtel du jour: Hôtel Ibis (84€)

📍 Jour 13 : Saône Valley et Sainte Marie du Lac

Après une journée entière en barque sur la Saône, on a pris la route vers 21h pour Sainte Marie du Lac. J’avais réservé une petite chambre dans une auberge très jolie. J’adore les endroits ainsi, plein de charme. Sur la route, on s’est arrêtés au dessus d’une rivière à Froncles. On a échangé une bonne demi heure avec un fermier avant que la nuit ne tombe puis on a rejoint notre auberge.

IMG_8249

Temps sur la route: 3h
🛌 Hôtel du jour: Auberge de la Bocagère (60€)

📍 Jour 14 : de Sainte Marie du lac à la maison

C’était malheureusement déjà l’heure du retour. On a fait quelques arrêts en remontant, par Vitry-Le-François, Châlons-en-Champagne, Reims pour y voir la fameuse cathédrale, Neufchâtel sur Aisne et Variscourt. On a terminé par Feuillères avant de rejoindre la maison, des souvenirs plein la tête et des milliers de photos à trier.

Temps sur la route: 4h

Le Budget

Vous trouverez ci-dessous le détail de ce que j’ai dépensé, pour deux personnes, lors de ce séjour. Je pense que ce prix ne serait plus faisable aujourd’hui. Comme je commençais à peine à travailler, et que j’économisais pour ma maison, je faisais encore mes voyages de façon la plus économe possible. Je n’allais donc pas encore au resto tous les jours, je privilégiais le camping aux hôtels, je ne dépensais presque rien en souvenirs, etc. En somme, je me faisais plaisir, mais beaucoup moins qu’aujourd’hui. Je me rends bien compte que je dépense beaucoup plus à présent, que ça soit en beaux hôtels ou en souvenirs en tout genres …

💸 L’essence: 350€ (avec péages).

💸 Vignette Suisse: 40€

💸 La nourriture: 250€
J’avais encore l’habitude d’emporter mon petit réchaud et d’aller chercher des sandwichs tout fait au supermarché. Je n’avais pas encore ce goût pour les petites brasseries et les restos.. C’était cette époque, révolue maintenant, où mon porte-feuille me disait merci.

💸 Les logements: 538€
C’est le gros avantage de privilégier le camping, on s’en sort pour une petite somme!

💸 Les excursions: 76€ pour le jardin des papillons, Naturoparc, les aigles du Léman et les gorges du Fier

💸 Les souvenirs et achats divers: ?
Je ne me rappelle plus du tout de ce que j’ai dépensé pour les souvenirs mais je sais que j’avais acheté pas mal de chocolat en Suisse. A Colmar, j’ai acheté des petits souvenirs aussi comme une liqueur au coquelicot dans une joli bouteille en forme de petit bonhomme, et des limonades spéciales. C’est tout ce qui me vient à l’esprit.

TOTAL: 1254€

Bilan

Je n’ai qu’un seul regret; celui de ne pas avoir assez préparé ce voyage. C’était mon premier, et je suis partie un peu à l’arrache, sur un coup de tête. Je ne me suis renseignée sur aucune ville avant de m’y rendre, je n’avais aucune idée des excursions à faire, etc, ce qui a fait que j’ai raté plein de choses. Heureusement, depuis, je suis retournée dans ces endroits oubliés et j’ai totalement changé ma façon d’organiser mes road trips. Cela dit, c’était une très bonne expérience pour une première et je me suis vraiment sentie libre. Je suis certaine que c’est ce premier petit road trip qui m’a donné envie d’en faire d’autres, de plus en plus gros.

J’espère que cet article vous aura plu. A bientôt!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :