Coup de coeur pour Chenonceau

Je vais vous parler aujourd’hui de mon château préféré dans la vallée de la Loire; le château de Chenonceau. J’ai eu l’occasion d’en faire la visite en février 2017 et si tout se passe bien au niveau des frontières, je retourne lui dire bonjour en septembre ! Il me tarde d’y être.

Chenonceau est surnommé le château des Dames de par le grand nombre de personnalités féminines exclusivement, qui en ont eu la charge. Toutes avaient un tempérament bien différent. Chenonceau a une histoire fabuleuse et le cadre le plus exceptionnel des châteaux de la Loire, selon moi. En effet, sa galerie à deux étages domine le Cher. Nous nous trouvons ici en Touraine, sur la commune de Chenonceaux, et en région Centre-Val de Loire.

Pour retracer assez succinctement son historique; Chenonceau est édifié par Katherine Briçonnet en 1513. Il est ensuite enrichi par Diane de Poitiers et agrandi sous Catherine de Médicis. Il devient un lieu de recueillement avec la reine blanche, Louise de Lorraine, puis est sauvegardé par Louise Dupin au cours de la Révolution française. Il sera, enfin, métamorphosé par madame Pelouze. Depuis 1913, ce château est un domaine privé appartenant à la famille Menier mais reste ouvert à la visite.

Chenonceau est classé au titre des monuments historiques. L’édifice et son environnement sont classés au patrimoine mondial de l’Unesco.

L’entrée du domaine se fait par une grande allée d’honneur menant au château. C’est absolument magnifique! Y sont plantés des platanes sur presque 1 km. La ferme du XVIe se trouve sur la droite, le labyrinthe et les cariatides à gauche.

Après avoir emprunté la grande allée et passé les deux sphinx à l’entrée du château, nous voici dans l’avant-cour du domaine. À droite se trouve le bâtiment des Dômes et le musée de Cires. Au centre, devant le château, la Cour d’Honneur avec la Tour des Marques. À gauche, la Chancellerie qui mène au Jardin de Diane dont je vous parle plus bas.

Le château

Lors de la visite du château, la plus belle pièce est sans conteste la galerie des Dômes. Durant la première guerre mondiale, soit de 1914 à 1918, le Château de Chenonceau est aménagé en hôpital militaire. C’est cette galerie qui joua ce rôle. D’ailleurs, lors de la visite, elle rend hommage à la mémoire de tous ceux qui ont permis de soigner ici plus de 2 250 blessés, pendant ces 4 années. Croyez-le ou non mais ce que l’on ressent en traversant cette pièce est vraiment glaçant. J’avais l’impression de pouvoir ressentir toute la souffrance que ces murs avaient contenue.

La visite s’effectue sur deux étages. Au rez, nous retrouvons le vestibule, la salle des gardes qui mène sur la chapelle, la chambre de Diane de Poitiers, le cabinet vert; ancien cabinet de travail de Catherine de Médicis, la librairie, la galerie des Dômes, la chambre de François I, le salon Louis XIV et enfin, un des premiers escaliers droits construit en France. Entre la galerie et la chambre de François I, il est possible d’accéder aux cuisines du sous-sol.

Ensuite, direction le premier étage. Ici, nous découvrons le vestibule de Catherine Briçonnet, la chambre de Gabrielle D’Estrées, la chambre des Cinq Reines qui rend hommage aux deux filles et aux trois belles-filles de Catherine de Médicis, la chambre de Catherine De Médicis, le cabinet des Estampes, une galerie et la chambre de César de Vendôme.

Au deuxième se trouve un vestibule et la chambre de Louise de Lorraine. Celle-ci est assez atypique puisqu’elle reflète le deuil de la femme d’Henri III. On y remarque la couleur noire dominante des lambris, les peintures macabres, le prie-Dieu tourné vers la fenêtre et les décorations religieuses évoquant le deuil. Toujours vêtue de blanc comme le veut la tradition pour une veuve de roi de France, elle sera surnommée ‘la Reine Blanche’.

Passons maintenant aux jardins car si le château de Chenonceau est une merveille en soi, ses extérieurs le sont tout autant. C’est d’ailleurs pour cette raison que je souhaite vraiment y retourner; pour m’attarder dans les nombreux jardins que j’ai dû bâcler lors de ma première visite, faute de temps!

🌼 Le jardin de Diane de Poitiers

On retrouve tout d’abord le jardin de Diane de Poitiers. C’est un parterre ‘sur l’eau’ de 12.000 m² typique de la Renaissance. Sa structure est inchangée depuis sa création par Diane de Poitiers.

🌼 Le jardin de Catherine de Médicis

C’est jardin plus intime de 5500m² que la reine travailla avec passion. La mode vient ici d’Italie. Ce jardin donne sur l’eau et le parc.

🌼 Le jardin en hommage à Russell Page

C’est un nouveau jardin créé en hommage à Russell Page, auteur des planches originales qui ont directement inspiré cette création et au sculpteur François Xavier Lalanne. C’est un jardin très poétique.

🌼 Le jardin Vert

Ce jardin a été dessiné par Lord Seymour en 1825 pour la comtesse de Villeneuve (propriétaire de l’époque et botaniste) qui souhaitait un parc à l’anglaise. Le jardin Vert fait face au jardin de Catherine de Médicis.

🌼 Le Labyrinthe

Situé dans une clairière du parc de 70 hectares, le labyrinthe italien fut souhaité par Catherine de Médicis. 2000 ifs y sont plantés sur plus d’un hectare. En son centre, une gloriette surélevée permet d’avoir une vue sur l’ensemble du labyrinthe.

🌼 Le Potager des Fleurs

Le Potager des Fleurs est un incontournable. Il est organisé en douze carrés bordés de pommiers et de rosiers tige Queen Elisabeth, sur plus d’un hectare. Les jardiniers du Domaine y cultivent la centaine de variétés de fleurs à couper que nécessite la décoration florale du monument!

🌼 La Ferme du XVIème et la Galerie des Attelages

La ferme est un ensemble de très beaux bâtiments du XVIe comprenant les Ecuries de Catherine de Médicis. Elle ouvre sur le Potager. En son centre, l’Atelier Floral du Château est ouvert au public.

🌼 Le Parc aux ânes et la Ruche Pédagogique

4 ânes et une ponette ont leur espace réservé tout près des grilles d’entrée du château. Ils sont toujours présents, ravis de pouvoir gratter une caresser aux visiteurs. Il y aussi une ruche pédagogique qui permet d’observer les abeilles sans les déranger.

Vous l’aurez compris, visiter l’intégralité de Chenonceau ne se fait pas en une heure. Il faut minimum une bonne demi journée pour en faire le tour.

L’entrée est au prix de 15€ par adulte avec brochure, et 19€ avec audioguide. C’est l’un des châteaux les plus chers de la Loire, avec Chambord. Chaque année, le domaine reçoit plus de 900.000 visiteurs, de 150 nationalités différentes.

Je pense que, parmi tous les châteaux de la Loire, s’il ne fallait en choisir qu’un seul, c’est celui-ci que je visiterais!

A bientôt!

2 commentaires sur “Coup de coeur pour Chenonceau

Ajouter un commentaire

  1. Je te rejoins sur le choix du « plus beau château » de la Loire. En terme d’esthétique uniquement car j’ai adoré la complexité de Chambord et le côté médiéval du Château d’Angers. J’ai visité quelques châteaux en octobre dernier et Chenonceau reste celui que j’ai préféré de mon escapade. La chambre de Louise de Lorraine, tapissée de noir, ne m’a vraiment pas mis à l’aise…. Brrr! Il ne faisait pas beau mais j’ai pu faire un petit tour dans la ferme et les jardins que tu apprécieras forcément si tu y retournes en septembre.

    Si tu aimes les jardins, peut-être as-tu eu l’occasion de visiter le Domaine de Chaumont et son festival annuel des jardins ?

    Bon dimanche ! 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. J’ai le même avis que toi pour Chambord! J’ai choisi Chenonceau comme « le plus beau » pour sa situation, mais c’est vrai que Chambord est une merveille. J’ai beaucoup aimé celui d’Angers aussi, il est tellement impressionnant! En fait j’ai aimé tous les châteaux de la Loire que j’ai pu faire, et je vais probablement aimer tous les prochains; ils ont chacun quelque chose de particulier… Je ne connaissais pas le festival annuel des jardins! Je vais me renseigner, peut-être que je peux y aller en septembre s’il a lieu cette année malgré ce virus! Bon dimanche à toi aussi! 🙂

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :