La Sylvothérapie, ou l’art de faire des câlins aux arbres

Aussi loin que je me souvienne, en plus d’aimer passer tout mon temps dans la nature, j’ai toujours été particulièrement fascinée par les arbres.

Leur forme, leur couleur, leur odeur, le bruit de leurs branches qui bougent avec le vent, la lumière du soleil qu’ils laissent passer … Les arbres ont ce petit quelque chose qui m’apaise. J’ai toujours adoré me dénicher un petit creu dans leur tronc, qui épouse parfaitement bien mon dos, pour me poser quelques instants et profiter, tout simplement.

Il y a quelques années maintenant, quand j’ai commencé à m’intéresser à tout ce sui pouvait toucher l’univers et ses énergies, j’ai découvert que cette « passion » avait peut-être un nom: la sylvothérapie.

Grosso modo, la sylvothérapie, c’est prendre un bain de forêt afin de respirer un air bien plus sain que celui de la ville. Il peut s’agir de promenades en forêt tout comme de simples contacts avec les arbres. Je pense ici au fameux câlins avec les arbres! Exposé ainsi, le concept tend un peu à faire sourire, mais je vous assure que ce procédé apaise réellement et puis, comme je le dis toujours, nous n’avons rien à perdre à essayer.

Prudence tout de même

Enlacer n’importe quel arbre n’est pas sans danger. Il faut un minimum de connaissances. Les troncs abritent de nombreuses substances irritantes et/ou urticantes. Étant une grande allergique habituée des crises d’urticaire aiguës, je maitrise malheureusement bien le sujet. Je sais par exemple que je ne peux en aucun cas m’approcher de trop près d’un saule pleureur au risque de me transformer en cloque d’eau géante.

Voici quelques arbres qui sont sans danger (non urticants/irritants) et qui sont connus pour leurs bienfaits thérapeutiques:
🌳 Le tilleul
🌳 Le saule
🌳 L’olivier
🌳 Le chêne
🌳 Le hêtre
🌳 Le bouleau
🌳 Le châtaigner
🌳 Le frêne
🌳 Le pin

Comment ça marche ?

Les arbres et les plantes de la forêt émettent naturellement des substances semblables à des huiles essentielles pour se protéger des microbes et insectes. En théorie, les bienfaits de la forêt émaneraient de l’inhalation de ces substances protectrices (les phytoncides) émises dans l’air par les végétaux. La présence d’ions négatifs dans l’air pourrait aussi jouer un rôle ainsi que celle du micro-organisme « Mycobacterium vaccae » qui favorise le fonctionnement immunitaire. Tout de suite, ça a l’air bien moins farfelu!

Scientifiquement, sans grand étonnement de ma part, les bienfaits de cette pratique ne sont pas reconnus chez nous. Au Japon par contre, des études ont conclu que la sylvothérapie présente plusieurs aspects bénéfiques, avec notamment des effets notables sur la santé mentale et cardiovasculaire, sur la glycémie, le système immunitaire et le stress. Alors pourquoi ne pas essayer ?

Séquoia géant des jardins panoramiques de Limeuil – Mai 2019

9 commentaires sur “La Sylvothérapie, ou l’art de faire des câlins aux arbres

Ajouter un commentaire

    1. Moi qui ai des crises de panique depuis mes 15 ans, je pense que les balades dans la nature m’ont beaucoup aidé à relâcher la pression et surtout à me déconnecter! Quand je suis en forêt ou même dans un parc, j’ai l’impression d’être totalement ailleurs, ça fait du bien ☺️

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :