Le château de Chambord

Vous le savez peut-être déjà mais, en septembre dernier, Chambord a fêté ses 500 ans. C’est l’occasion où jamais de lui réserver un petit article!

Quand j’ai visité Chambord, la première chose qui m’a émerveillée avant même d’arriver, c’est qu’il faut traverser la forêt! Cette forêt abrite par ailleurs une richesse immense en matière de faune. On retrouve tout d’abord et en profusion, le cerf, sans doute responsable de la place qu’occupe le château. Le sanglier n’est pas en reste puisqu’on en recense également un nombre élevé. Dans un but scientifique, le mouflon de Corse est lui aussi présent. Les petits animaux habituels des forêts ont eu aussi leur refuge à Chambord dont une population d’oiseaux très variée. La forêt de Chambord est une richesse à elle seule, et j’ai hâte de retourner l’explorer de fond en comble dans les années à venir!

Le Château

Le château de Chambord est le plus vaste des châteaux de la Loire. Situé dans le département de Loir-et-Cher en région Centre-Val de Loire, il est bâti au cœur du plus grand parc forestier clos d’Europe (environ 50 km2 entouré par un mur de 32 km de long).

On doit ce château au roi de France François Ier, qui ordonna son édification en 1519. Il ne s’agissait pas de bâtir une résidence mais bien un château de chasse. Les travaux ont dû débuté par la destruction de l’ancien château des comtes de Blois et l’église du village. Fasciné par Léonard De Vinci, des projets de plus grande ampleur voient le jour. De Vinci réalise les premières esquisses d’un canal entre la Loire et la Saône. Il inspira également le célèbre escalier à double hélice qu’on ne peut rater lors de la visite du château. François Ier meurt en 1547 avec seulement 72 nuits à Chambord derrière lui, en 32 ans de règne.

Le 2 septembre passé, un film dédié à l’histoire de Chambord a vu le jour. Je n’ai malheureusement pas encore eu l’occasion de le voir mais je cherche à y remédier…

Les Jardins

On distingue deux sortes de jardins à Chambord: les jardins à la française et le jardin anglais. Pour parvenir au château depuis les parkings, les visiteurs doivent traverser le jardin anglais, conçu à la fin du XIX° siècle et restitué en 2014. C’est un jardin paysager avec des chemins courbes, des bosquets et de grands arbres isolés.

Depuis 2014, il existe un parcours autour du canal du Cosson, appelé plan d’eau. Il se situe à l’est du château et son départ se fait depuis l’entrée principale du château. Cet itinéraire offre des points de vue sur les marais et aussi sur le château. On peut d’ailleurs voir le reflet du château dans le plan d’eau qui constitue un « miroir d’eau ».

Le jardin à la française se situe au nord et à l’est du bâtiment. Il est divisé en trois grands carrés plantés. Actuellement, ces jardins ont été restitués dans leur configuration du XVIII° siècle et le jardin anglais retrouve sa place entre le château et la place du village.

Bien que très peu meublé, j’ai quand même apprécié la visite du château en lui-même. C’est assez fou d’emprunter l’escalier à double révolution et, ayant été en hiver, il était très agréable de pouvoir se réchauffer dans chaque pièce auprès des grosses cheminées d’époque. Je retournerai à coup sûr à Chambord dans les prochaines années, pour approfondir mes connaissances et surtout, passer beaucoup plus de temps dans son parc.

Pratique

Se stationner à Chambord est très facile car le site dispose d’un grand parking au prix de 6€/jour. Le règlement se fait dès l’arrivée, aux bornes automatiques situées sur les parkings.

Le château est ouvert tous les jours de l’année sauf le 1er janvier, le 30 novembre et le 25 décembre, de 9h à 17h ou de 9h à 18h du 28 mars au 25 octobre. Le parc de Chambord est en accès libre toute l’année et tous les jours.

Le tarif est de 14,50 € pour le château et les jardins. Je pense que c’est l’un des châteaux de la Loire les plus chers mais Chambord est certainement LE château du Val de Loire à visiter et sans doute le plus impressionnant de par sa taille.

Tout passionné de château (ou non) devrait visiter Chambord sans plus tarder.

A bientôt!

6 commentaires sur “Le château de Chambord

Ajouter un commentaire

  1. Je l’ai visité en septembre 2014, hélas un peu au pas de course car je suis arrivée 45 minutes avant la fermeture. Mais j’ai longuement admiré l’extérieur, quelle beauté ! 500 ans … où en serons-nous dans 500 ans … ça donne le vertige !

    Aimé par 1 personne

    1. L’extérieur est beaucoup plus impressionnant que l’intérieur de toute façon ! C’est vrai que 500 ans c’est si proche et si loin à la fois… J’aimerai pouvoir faire un petit bond dans le futur par curiosité 🙈

      J'aime

Répondre à Les Voyages d'Archimède Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :