Best of des péripéties – Partie 2

Je reviens aujourd’hui avec la deuxième partie du best of des péripéties en voyage, la première partie se trouvant ici!

💭 Le jour où ma réservation d’hôtel a été annulée à quelques km de la destination

J’étais en route pour Troyes, direction la première nuit de mon tour de France. On était presque arrivés à l’étape 1! Le téléphone sonne, évidemment je roule donc je ne décroche pas. Le téléphone sonne à nouveau, je demande donc à mon copain de l’époque de prendre l’appel, on ne sait jamais. C’était Booking, pour prévenir que ma réservation du jour ne pouvait être honorée, l’hôtel était complet. Oui mais j’avais réservé il y a des mois moi … Après négociations et surtout explication de la situation, l’opérateur promet de nous trouver un hôtel similaire aussi vite que possible. Par chance, ils ont trouvé, et vraiment pas loin de celui prévu initialement. Tout s’est bien terminé mais on a eu chaud.

💭 Le jour où j’ai chopé un coup de soleil sur les fesses…

C’était dans le Tarn, j’avais passé une bonne partie de l’après-midi à flotter sur ma bouée… Je n’ai absolument pas senti que ça chauffait. Ça n’est qu’au soir, après la douche que j’ai compris. Impossible de dormir ou même de m’assoir pendant presque une semaine.

💭 Le jour où mon voyant « Oil » s’est allumé

C’était au lac de Sainte Croix. Sur le coup j’ai cru que c’était dû aux nombreuses montées et descentes qu’on venait de prendre, et que ça allait se tasser. J’ai pris la mesure 4-5 fois, tout me semblait juste, mais toujours ce voyant … Après achat d’huile + appel à mon garagiste, il s’est avéré que c’était juste le voyant prévenant que la vidange devait bientôt être faite. Elle avait été faite juste avant le départ, le garagiste n’avait juste pas mis le voyant à zéro …

💭 Le jour où je me suis rendue compte que j’avais des anciens pounds pour payer le péage …

C’était du coup en Angleterre, un peu avant l’Écosse. Mes parents m’avaient donné le reste de leurs devises pour que je n’ai pas à changer d’argent là-bas. Ce qu’on ne savait pas, c’est qu’entre temps, certains billets et pièces n’étaient plus valables! Ce n’est qu’au péage que je l’ai appris … J’ai du faire venir un monsieur de la sécurité et lui expliquer. Au final j’ai juste ouvert mon porte feuille pour qu’il saisisse les pièces valables afin que je puisse passer. C’était gênant mais drôle, même lui riait…

💭 Le jour où ma mère a perdu la clé de chez moi alors que j’étais en Italie

Je suis au restaurant, ma mère m’appelle en pleurs. Elle sort de chez moi, est rentrée chez elle mais ne trouve plus ma clé… Une seule solution, elle l’a soit perdu sur le trottoir chez moi soit devant chez elle. Après avoir tout fouillé; rien. Je lui donne un numéro qu’elle peut appeler pour récupérer une clé au plus vite parce que l’urgence est que mes animaux ont besoin d’être nourris, je ne rentre que dans plus d’une semaine! Après le repas, elle m’appelle en riant; « Laurie, tu devineras jamais où j’ai retrouvé ta clé… » Béh non ? Personne ne peut deviner cet endroit si insolite qu’il semble improbable; dans sa cuissarde! Oui, sa cuissarde. Non, elle n’a rien senti. Ce n’est qu’en retirant ses bottes au soir, qu’elle s’est rendue compte que la clé était dans le rebord de sa chaussure. Qu’est-ce qu’on a ri! Tellement ri que j’en avais la bouche grande ouverte. Moment précis où un gros camion a choisi de passer dans une flaque d’eau bien salée (parce qu’il neigeait vraiment beaucoup ce jour là, on était dans les Dolomites), qui m’a immédiatement éclaboussée de haut en bas, jusque dans la bouche… C’était mémorable. Impossible de m’arrêter de rire après ça. Et j’en ris encore …

💭 Le jour où je suis tombée, un couteau en main

Je vous la fait courte. J’étais assise, je faisais des tartines car on faisait un pique nique au bord d’un étang. J’ai voulu me lever, je ne sais même plus pourquoi, mais j’ai pris mon pied dans la lanière du bac frigo. Résultat sans attente, je me suis rétalée. Dans ce genre de chute, on ne pense qu’à une chose; vite se relever! A ce moment là j’entends « le couteau, le couteau! ». Je réponds pleine de naïveté et presque de fierté que, pas d’inquiétude, le couteau va bien, il est toujours là, dans ma main. Oui, dans ma main, ou plutôt dans mon petit doigt! Je l’ai coupé net en deux dans le sens de la longueur, ce qui me vaut à l’heure actuelle encore une belle cicatrice.

💭 Le jour où j’ai cassé ma clavicule dans les dunes

Je remonte un peu dans le temps puisque j’avais 12 ans. Par chance, je ne roulais donc pas encore! Ici, j’ai juste voulu répéter mon examen de gymnastique qui consistait à faire la roue, le poirier, etc … Je devais déjà être perfectionniste puisque j’ai fait le poirier des dizaines de fois, cherchant à être le plus droit possible. Jusqu’au moment où je suis passée au dessus et … crac! Sur le coup, je n’ai pas compris. Je ne savais juste plus levé mon bras, il était comme un peu pendant (c’est bientôt Halloween!). J’étais avec ma maman, on est vite rentrées à l’appartement qu’on louait pensant que ça n’était qu’un coup, et que l’hématome allait sortir. Mais je ne savais toujours pas bouger le bras, au point qu’enlever mon pull fut un véritable supplice. Après cette boucherie, mon père m’a collée dans la voiture, direction les urgences. Bilan; fracture de la clavicule nette en deux. Résultat sans appel; un mois de corset métallique et plus de gym pendant 6 mois. Gé-nial. Cet épisode a traumatisé mes parents je pense, d’autant plus que c’était la première fois qu’un de leurs enfants se cassait quelque chose, qui plus est en vacances… On le raconte encore toujours en réunion de famille, et j’ai encore toujours mal à la clavicule quand la météo va changer!

Et j’arrête de me ridiculiser ici pour aujourd’hui! Heureusement que les moments les plus angoissants deviennent souvent les souvenirs les plus forts d’un voyage! Et surtout des histoires à raconter… Chaque voyage a son lot d’aventures n’est-ce pas ? Partagez-moi vos péripéties en commentaires, qu’on rigole!

A bientôt!

2 commentaires sur “Best of des péripéties – Partie 2

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :