Un petit tour à Rocamadour

Rocamadour … Ce petit nom vous dira certainement quelque chose! C’est celui d’un petit village du Lot en bord de falaise, au sud du centre de la France. Il est connu pour sa Cité religieuse; un complexe d’édifices religieux accessible par le Grand escalier. Parmi ces bâtiments se trouvent la chapelle Notre-Dame, avec sa statue de la Vierge noire, et la basilique Saint-Sauveur, d’architecture romane-gothique.

Rocamadour, ce n’est pas qu’une cité religieuse. On trouve aussi deux parcs animaliers tels que la forêt des singes, dont je vous ai déjà parlé il y a un petit temps maintenant, et le parc ornithologique du Rocher des aigles, que j’avais visité en 2017 et où je ne suis donc pas retournée cette année.

Parce que oui, j’avais déjà été à Rocamadour, mais je n’avais jamais exploré la cité médiévale! Sacrilège quand même, parce que maintenant que j’y suis allée, je m’en veux d’être passée à côté de cette merveille il y a 2 ans.

Un panorama incroyable

Le premier arrêt se fait pour l’admirer de loin, la panorama est superbe, on en prend plein la vue et je pense que l’on ne retrouve ce paysage nul part ailleurs. On se trouve alors à hauteur du château, où nous nous garerons ensuite pour commencer la visite car la particularité de la ville de Rocamadour c’est qu’elle est construite sur plusieurs étages, et attention les jambes parce que ça grimpe, ou ça descend selon l’endroit où on se trouve, mais dans tous les cas, il faudra faire les deux sur plus de 200 marches …

Les étages

La ville est construite sur plusieurs « étages ». De bas en haut, on retrouve d’abord les maisons de la rue principale, qui dominent la rivière Alzou. Quelques dizaines de mètres plus haut se trouvent la cité religieuse avec les églises et le sanctuaire qui sont accolés à la falaise. C’est l’étage que j’ai préféré; quelle merveille! Et tout en haut, le château domine la vallée.

Vous pouvez visiter le site de haut en bas ou inversement. Personnellement, j’ai trouvé que commencer par le haut est moins fatiguant. Bien que, monter progressivement les étages et donc les escaliers des pèlerins soit très symbolique et voici pourquoi;

Visiter Rocamadour, c’est faire un tour dans l’histoire. On rapporte de nombreux miracles qui se seraient déroulés au XIIème siècle. C’est ainsi que Rocamadour a pu se faire « une réputation » et que de nombreuses personnes y sont venues de toute l’Europe. Le but de cette visite ? Venir prier la Vierge Noire, vénérer le tombeau de Saint-Amadour ou faire une halte sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle. Rocamadour est devenu un lieu de pèlerinage très prisé.

Ce que j’ai beaucoup aimé, c’est l’ambiance mystérieuse qui y plane. On sent que les pierres sont chargées d’histoires et de légendes, notamment grâce à la Vierge Noire, qui protège les marins. L’histoire raconte que lorsque Notre-Dame de Rocamadour intervient pour un marin en détresse, la cloche sonne toute seule! Autre anecdote plutôt insolite: la légende de Durandal, qui est facilement trouvable sur Google. C’est l’épée mythique qui a appartenu au chevalier Roland. On l’aperçoit au niveau de la chapelle Notre-Dame, coincée dans la roche.

Au sommet, le château se visite pour 2€, et il vous faudra vraiment une pièce de 2€ pour activer le portique d’entrée. La visite est rapide mais offre une belle vue sur la vallée. Au même niveau que le château, on trouve aussi le hameau de l’Hospitalet. C’est là que se trouvent les ruines de l’ancien hôpital et une chapelle.

Tout en bas, dans la rue principale, on peut se laisser aller à faire un peu de shopping dans les différents boutiques. Il y a aussi beaucoup de restaurants. C’est de toute façon, le seul étage où l’on trouve des commerces.

Facilité

Une fois en bas, si la fatigue est trop intense pour remonter par les marches, il est heureusement possible de prendre l’ascenseur pour aller de la ville à la cité religieuse (compter 3,10€ l’aller-retour, 2,10€ l’aller simple) puis de la cité religieuse au château (compter 4€ l’aller-retour, 2,5€ l’aller simple). C’est ce que nous avons fait car il était déjà 19h et nous avions 11h de visites dans les jambes! Ça nous a permis de gagner du temps pour rejoindre la voiture, et ça a épargné pour cette fois ma hanche un peu capricieuse. Notez bien que l’inverse est possible aussi; on peut prendre l’ascenseur depuis le château pour la cité et puis de la cité à la ville. Je ne regrette pas d’avoir pris l’ascenseur pour remonter parce que ça m’a permis de découvrir celui-ci qui est plutôt incroyable (de la ville à la cité); les parois sont vitrés et on se trouve à l’intérieur de la roche! De la cité au château, il s’agit plutôt d’un funiculaire.

Je pense avoir fait le tour de Rocamadour! A mes yeux, cette ville est une des merveilles de la région du Lot avec Saint-Cirq-Lapopie. C’est certainement une étape incontournable en France que je vous conseille fortement de découvrir.

A très bientôt!


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :