À la découverte du site archéologique du Regourdou

Dans la région du Périgord, à Montignac-Lascaux, se trouve le site archéologique du Regourdou. Grossièrement, c’est une ancienne grotte dont le plafond s’est effondré.

On doit le Regourdou à Mr Roger CONSTANT, inventeur du site. On retracera pendant la visite du site, son parcours incroyable.

Aujourd’hui, c’est sa nièce, Michèle CONSTANT, qui est propriétaire du lieu classé Monument Historique. La visite ne se fait que par visite guidée. C’est ce qui m’avait un peu repoussé au début, et au final j’ai adoré. La guide que nous avons eu était absolument géniale et captivante! Une chose est sure elle connaissait son sujet et l’histoire en général. J’adore ce genre de personnes qui respire l’intelligence et donne envie de se cultiver encore et encore!

Histoire du site

« C’est en 1954 que Roger Constant commença des fouilles sur son terrain. Propriétaire d’une ferme à proximité de Lascaux, il espérait trouver l’entrée originelle de la grotte de ornée. Après 3 années de recherche, il découvrit un gisement moustérien et dans la nuit du 22 au 23 septembre 1957 une mandibule d’un homme de Neandertal. Cette sépulture datée de 80 à 90 000 avant le présent est actuellement la plus ancienne d’Europe. Le squelette est aujourd’hui le plus complet et le mieux conservé au monde pour cette période du paléolithique moyen.Une opération de sauvetage fut réalisée en octobre 1957 puis une première campagne de fouille fut programmée et confiée à Eugène Bonifay et Bernard Vandermeesrch de 1961 à 1964. Les archéologues découvrirent une tombe aménagée dans laquelle reposait un néandertalien mais aussi le squelette d’un ours brun. Roger Constant continua ses fouilles à quelques mètres du gisement classé monument historique. Il mit au jour un gouffre où il découvrit des fossiles marins et un important gisement d’ocre. Le Regourdou est un site d’exception qui a contribué à déconstruire l’image d’une espèce bestiale et primitive au profit d’hommes cultivés posant les fondements de notre humanité. L’ensemble de la colline fut classé Monument Historique en 1959. En 1988, Roger CONSTANT décida de réintroduire les ours bruns en Périgord. Il construisit un parc et acheta 3 ours (2 mâles et 1 femelle). En janvier 1993, 2 oursons naquirent. Roger CONSTANT fut totalement interdit de fouilles dans le gouffre en 1993. L’inventeur décéda le 27 décembre 2002 à l’âge de 81 ans en ayant dédié sa vie au Regourdou. Il y creusa les nuits après son travail de fermier, pendant près de 40 ans. Aujourd’hui, le site continue d’exister, et est resté, selon les volontés de Roger CONSTANT, privé et familial. Sa maison a été transformée en véritable musée. »

Aujourd’hui, le parc à ours compte 4 membres que nous découvrirons lors de la visite!

Le gouffre et le gisement seront très bientôt de nouveau fouiller. Je suis persuadée qu’on peut y découvrir encore plein de choses, ce sujet me passionne vraiment. Je trouve ça fantastique de savoir comment vivaient nos ancêtres et au final, de se rendre compte qu’on ne fait que les imiter…

La visite guidée

La visite guidée commence par une petite vidéo d’une dizaine de minutes pour nous mettre dans le bain. On y fait la connaissance des ours du parc et on y découvre la complicité que Mr Constant avait avec ses ours. On peut aisément dire que ses ours étaient un peu comme ses chiens.

Après cette vidéo, la guide nous explique les différences entre l’homme de Neandertal et nous, puis nous partons pour le gisement.

Le Gisement

Ce gisement a renfermé d’incroyables fragments d’histoire. C’est ici que fut découvert par Mr Constant et des archéologues, une tombe de Neandertal construite en pierre sèche et surmontée d’une dalle funéraire pesant 850 kg. Il s’agit de la plus vieille tombe avec coffrage en pierre de l’humanité. Comme celle-ci était instable, la dalle fût détruite et ils y découvrirent 2 squelettes.

Le premier squelette est celui d’un homme de Neandertal, en position fœtale. Autour de lui, on a retrouvé des outils et des trophées de chasse. Ce squelette date de plus de 80 000 ans! J’ai totalement halluciné quand j’ai réalisé cela! C’est l’un des squelettes néanderthaliens les plus anciens d’Europe! Le deuxième squelette est celui d’un ours brun qui fût sacrifié en l’honneur de Neandertal. Tout autour de cette tombe, fut découvert une vingtaine de petits caissons en pierre, qui contenaient de nombreux ossements d’ours. On découvrira tous ces petits trésors plus tard, dans la partie musée.

Le site fut réinvesti par les chercheurs en 2013 et 2014 dans le cadre du projet « Némo ». Le gisement fut nettoyé et les collections archéologiques minutieusement réexaminées sous la direction du paléoanthropologue Bruno Maureille. Les nouvelles analyses démontrent que la forte présence d’ossements d’ours brun dans la cavité n’est pas due à l’action  humaine mais plutôt naturelle. Cette grotte étant certainement utilisée comme lieu d’hivernation. Une étude sur le positionnement du squelette prouve qu’il était allongé et non en position fœtale.

La campagne de fouille fut interrompue en 2015, le banc calcaire étant trop instable et dangereux. Aujourd’hui une concertation est engagée afin de résoudre ce problème et de relancer à nouveau, un projet de recherche sur le terrain.

Le Gouffre

Le gouffre est le deuxième site de fouilles de Roger Constant. Il commença à le creuser en 1970 à, à quelques mètres du gisement. Pour s’imaginer l’ampleur des travaux, il faut quand même se rendre compte qu’une grue ainsi que des wagonnets étaient utilisés pour extraire la terre du gouffre, sur une profondeur de 35 mètres. Mr Constant y creusa toute sa vie en espérant pouvoir atteindre Lascaux.

Dans le gouffre, on découvrit des fossiles marins datant de l’ère secondaire, ainsi qu’un gisement d’ocre qui servira à une artiste peintre à réaliser la reproduction de Lascaux 2, et ainsi reproduire les mêmes couleurs que celles utilisées par les hommes de Cro-Magnon quand ils peignaient dans les grottes!

Les Ours

Ensuite, directement les ours!

Vous vous demandez sans doute pourquoi des ours dans cet endroit ? Et bien la réponse est simple; ils ont eu une grande importance à l’époque de l’homme de Neandertal. La présence dans le site de très nombreux ossements d’ours brun dans des fosses ou sous des tas de pierres a pu faire penser à des sépultures et à un rite dédié à cet animal. C’est donc pour commémorer la présence des ours pendant la préhistoire, que Roger Constant décida de les introduire dans un parc en 1988 grâce au parc de Gramat qui lui a donné deux petits oursons! Je trouve cette histoire vraiment touchante.

Pour se faire, notre guide a tout d’abord appelé Charlie! Si la pratique fait sourire au début, elle s’avère très efficace puisque le Charlie apparait en personne ! Charlie n’est pas seul puisqu’il est accompagné de Fleur dans son enclos.

A côté de Charlie et fleurs se trouvent encore deux autres ours dont j’ai honteusement oublié les petits noms, chacun dans leur enclos respectif. Ces deux là sont plus âgés et on voit bien que, malheureusement, l’arthrose a fait son apparition.

Le Musée

Comme le souhaitait Mr Constant, sa maison fut transformée en véritable musée. On y découvre les découvertes de ses fouilles mais aussi celles d’autres archéologues.

Divers ossements et outils trouvés dans le gisement de Regourdou sont exposés ainsi qu’une collection d’objets privés provenant de différents sites acquis par Mr Constant tout au long de sa vie.

La pièce maitresse est sans doute le squelette quasi-complet de l’homme de Neandertal intentionnellement inhumé, mais on y voit aussi les restes d’ours bruns, d’ours des cavernes, lion des cavernes, cerfs élaphes, bisons, …

La visite guidée, qui aura duré une bonne heure, s’achèvera ici.

Pratique

Le tarif pour un adulte est de 6,50€, ce qui me semble complètement dérisoire compte tenu des explications de qualité que nous avons reçues! Le site dispose d’un grand parking ombragé et d’un bar/restaurant. Il y a aussi une petite boutique à la sortie, où j’ai acheté un magnifique magnet en bois avec les petits ours du Regourdou sculptés dedans.

C’est tout pour cette visite dont je me souviendrai longtemps! A bientôt 🙂

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :