Contemplons les oiseaux à la RNOP

Il y a quelques semaines maintenant, par un temps printanier avant l’heure, je me suis rendue pour la première fois à la Réserve Naturelle et Ornithologique de Ploegsteert. J’ai tellement apprécié la balade que j’ai décidé d’en faire un article.

Tout d’abord, ce qui m’a surprise, c’est la localisation du site. Je ne m’attendais pas à trouver une réserve naturelle au bord d’une grand route et derrière une briqueterie. Et pourtant, après quelques pas, il règne un calme incroyable sur ce site.

La RNOP est une réserve naturelle de près de 120 hectares. C’est la troisième plus importante par la taille du Hainaut. Sa situation est tellement surprenante que bon nombre de Cominois ignorent son existence

Historique

On doit cette réserve à la seule initiative d’une personne, amoureuse de la nature et passionnée par la gestion des milieux naturels et l’ornithologie: Mr José Tahon. En 1961, José Tahon se fait embaucher par les Briqueteries de Ploegsteert. Très vite, il gravit les échelons de la hiérarchie et se rapprochent alors des gérants de l’entreprise. Une complicité s’installe entre José et son patron, Mr Joseph De Bruyn, qui est aussi féru de nature que lui.

Depuis, ce n’est pas moins de 220 espèces d’oiseaux qui ont pu être observées à la réserve! Parmi elles on retrouve les nidifications du Blongios nain, du Busard des roseaux, de l’Hibou moyen duc, du Grèbe à cou noir, de la Grande aigrette et de la Gorgebleue à miroir blanc!

Le site

Situé au cœur de la vallée de la Lys, ce site est un pur bonheur pour les amateurs d’oiseaux.

Personnellement, j’ai trouvé que certains coins ressemblaient aux marais d’Harchies, c’est sans doute à cause des roselières, qu’on voit un peu partout. C’est d’ailleurs grâce à elles que la réserve est un des hauts lieux de l’ornithologie dans cette zone. Selon les saisons, on peut observer le butor étoilé, le râle d’eau, la rémiz penduline, la panure à moustache et bien d’autres oiseaux inféodés aux roselières.

Grâce aux berges ornées d’arbustes à baies, on peut observer, l’hiver; le tarin des aulnes, le chardonneret élégant, les pinsons et même le sizerin flammé.

Les plans d’eau, eux, permettent à trois espèces de grèbes (castagneux, huppé et à cou noir) de se nourrir à profusion. En automne,  ce sont les balbuzards pêcheurs qui offrent leur spectacle de pêche acrobatique. J’y retournerai d’ailleurs à coup sûr cette saison pour tenter de les voir!

Depuis les années 2000, on peut observer les aigrettes presqu’en permanence. Pour les personnes peu habitués à voir des oiseaux, celui-là seul peut rendre la sortie inoubliable.

Pêche

Au milieu de la réserve se trouve un étang dédié aux carpistes (sous permis). J’ai pu en voir une très grosse sauter pas loin du bord! C’est le seul et unique endroit où la pêche est autorisé dans la réserve.

Pratique

❀ Visiter la réserve est gratuit mais soumis à quelques règles. Rien de plus normal pour préserver ce si bel endroit. Il est entre autres interdit de prélever des plantes ou de capturer des animaux, d’introduire toute espèce tant animale que végétale, il est défendu de descendre au fond des argilières, les chiens doivent être tenus en laisse, aucun véhicule n’est autorisé sur le site, pas de feu, de pique-nique et par dessus tout, pas de déchets par terre!

❀ Un large sentier permet de faire le tour de la réserve et donne accès à un observatoire situé au sein même d’une roselière. Un plan est disponible sur le site de la RNOP ainsi que sur le domaine, à l’entrée. Un assez grand parking permet aux visiteurs d’y laisser leur voiture en toute sécurité.

❀ Pour les familles avec de jeunes enfants, je pense que tous les sentiers sont praticables en poussette, mais hormis une chouette balade en nature, je ne suis pas sûre que les plus jeunes prennent déjà plaisir à rester parfois assez longtemps inactifs et “cachés” afin de peut-être  voir les plus belles espèces.

❀ Un jour par mois, il est possible de suivre une visite guidée de la réserve. Celle-ci est entièrement gratuite!

C’est tout pour la RNOP! A bientôt!

3 commentaires sur “Contemplons les oiseaux à la RNOP

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :