Le Château de Versailles ♚

Et si en 2017 on réalisait nos rêves ?

C’est ce que j’ai commencé à faire ce week-end, en décidant enfin de me rendre à Versailles. Cela fait des années que j’en parle mais l’occasion ne s’était pas encore présentée. Ce qui a mis le point décisif, c’est la découverte il y a quelques semaines que, pour les 18-25 ans ressortissant de l’UE, la gratuité était pratiquée pour l’entièreté du château! J’ai donc sauté sur l’occasion et j’ai réservé une chambre dans l’hôtel “Le Versailles” situé à 2 minutes à pied du château. Nous voilà partis en région Parisienne le temps d’un week-end.

Pour en revenir à l’hôtel, nous avons eu la chance d’être surclassés. Nous avons donc dormi avec Marie-Antoinette dans une chambre de 30m². Rien que ça! Pour se garer, pas de problème car l’hôtel dispose d’un parking souterrain. On a donc pu se rendre partout à pied, ce qui fut un bel avantage car la conduite près de Paris est quand même assez complexe pour rester polie.

La première chose qui m’a frappée, samedi, en nous dirigeant vers la grille du château, c’est la quantité incroyable d’or qui se trouve sur les grilles, les contours de fenêtres,… Tout cet or saute aux yeux et illumine le reste du château et les alentours.

On a décidé de commencer par les jardins parce que la chance était avec nous et que le ciel était tout bleu! J’ai sous-estimé la grandeur de ceux-ci. Décrire leur immensité est tout simplement impossible, à perte de vue. On a commencé par l’Orangerie que j’ai – soit dit en passant – prise pour l’entièreté des jardins… Naïve… J’étais bien loin du compte! Ensuite on a été un peu partout sans savoir vraiment vers quoi on se dirigeait. On a quand même trouvé le grand Trianon. Comme nous avions été à Pierrefonds avant, nous avions déjà quelques kilomètres dans les jambes mais on est restés dans les jardins jusqu’à la fermeture.

Dimanche, après un petit-déjeuner de compétition, on a pris la route du château! La file d’attente n’était que de dix minutes environ. On a vraiment eu de la chance puisqu’en ressortant les gens étaient obligé de former un zig-zag pour faire la file tellement il y avait du monde.

Le premier mot qui m’est venu à l’esprit en entrant dans le château est “immense”. Immense et très doré. Contrairement à ce que je pensais, on ne se bousculait pas dans les pièces (du moins à l’heure où nous y étions). On a bien eu le temps de lire chaque panneau explicatif, et de prendre des photos. C’est vraiment impressionnant de se dire que Louis XIV a touché le même sol que nous. On peut même se trouver à quelques mètres de son lit, celui où il décéda.

On est bien-sûr passé par la galerie des glaces dont la réputation n’est plus à faire, cette pièce est tout simplement magnifique. Tout est grandiose, tout est brillant. On ne sait plus où donner de la tête.

reds

Après la visite du château, direction le domaine de Marie-Antoinette. Cet endroit me tenait à coeur, j’avais vraiment envie de pouvoir m’imprégner des lieux et de visiter le jardin. Et par dessus tout, je voulais prendre une photo du temple de l’amour. Je trouve ce monument très beau.

Là aussi la gratuité était appliquée. On a pu y découvrir la chambre de Marie-Antoinette, ainsi que les services en porcelaine, ustensiles de cuisine … et bien d’autres choses de l’époque. La visite est assez brève mais j’étais contente. Ensuite, direction la grande écurie pour la galerie des carrosses.

fezcd.JPG

Ce musée dont la visite est d’une demi-heure maximum montre tout simplement l’évolution des carrosses au fil du temps. (Surtout ceux du XIXème). On peut voir aussi le char funèbre de Louis XVIII, des chaises à porteurs et des traîneaux. Tous ses véhicules sont ornés d’or à profusion. On a tendance à oublier que c’est avec ça que l’on se déplaçait il y a cent ans à peine.

Après cette visite, on a regagné la maison, et le moins qu’on puisse dire c’est qu’on était lessivés. La visite de Versailles est vraiment sportive mais j’en garde un excellent souvenir et des étoiles plein les yeux. Je n’en reviens toujours pas d’avoir pu enfin fouler les marches royales de ce château.

L’autre bonne nouvelle, c’est que dans 8 jours, on part faire la vallée de la Loire avec un arrêt à Chantilly et un terminus au Mont Saint Michel en passant par Chambord, Vendôme, Chenonceau, Angers et bien d’autres! Il me tarde d’y être!

A bientôt !

Capture d’écran 2017-02-02 à 19.58.58.png

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :